Séminaire ULB 2019-2020 \ Laurence Rivière Ciavaldini

Laurence Rivière Ciavaldini (Université Grenoble Alpes) : L’art à la cour de Savoie XIIIe siècle – début du XVIe siècle : Un foyer d’appel et de rayonnement artistique international.

Les conférences de la Fondation Périer-D’Ieteren organisées dans le cadre du Séminaire de peinture et conservation-restauration du patrimoine mobilier (HAAR-B5270) du Master en histoire de l’art et archéologie de l’Université Libre de Bruxelles se tiendront du 18 au 21 février 2020 dans les locaux de la fondation (41 rue de Livourne, 1050 Ixelles).

Programme détaillé des conférences : télécharger.

 


PROGRAMME

Séminaire 1 | 18 février | 16h-19h

À la cour des ducs de Savoie

Séminaire 2 | 19 février | 16h-19h

L’Apocalypse des ducs de Savoie, entre Westminster et Naples (El Escorial, Biblioteca Laurentina, MS E Vitr. V)

Séminaire 3 | 20 février | 16h-19h

Le monastère royal de Brou, la commande artistique de Marguerite d’Autriche et de son entourage

Séminaire 4 | 21 février | 16h-19h

Le Livre d’Heures de Lodewick van Boghem, architecte de l’église de Brou

 


 

Laurence Rivière Ciavaldini est professeure d’histoire de l’art du Moyen Âge à l’Université Grenoble Alpes. Ses travaux portent sur la Savoie médiévale (XIVe-XVIe siècles) et notamment mais pas exclusivement sur la bibliothèque princière des ducs de Savoie. Spécialiste des manuscrits et d’iconographie religieuse et politique, ses recherches menées dans une perspective comparatiste l’ont conduite à s’intéresser aux échanges artistiques à l’échelle de l’Europe, la Savoie médiévale étant au cœur de cette dynamique. Elle s’intéresse également aux relations entre les arts, au statut de l’artiste entre Moyen Âge et Temps modernes, au rôle des commanditaires. Elle mène ses recherches dans une perspective ouverte aux collaborations interdisciplinaires, notamment avec les acteurs de la culture, du patrimoine et de la conservation, les musées et les monuments historiques. Elle est porteure d’un programme de recherche transdisciplinaire qui regroupe des enseignants chercheurs et des chercheurs, en Sciences humaines, Physique des matériaux, Sciences du numérique et Géosciences, des conservateurs et des restaurateurs sur le patrimoine culturel matériel dans les Alpes, de la préhistoire au XVe siècle. Le concept de passage, en tant que lieu, transition, changement, procédé, échange, contact pourrait être le fil rouge qui relie tous ses champs d’activités scientifiques.