Genèse de la peinture à l’huile : impact des siccatifs métalliques utilisés par les maîtres flamands au XVe siècle sur la travaillabilité et le séchage de l’huile 


Genèse de la peinture à l’huile : impact des siccatifs métalliques utilisés par les maîtres flamands au XVe siècle sur la travaillabilité et le séchage de l’huile 
1024 481 Sacha Zdanov
Fondation Périer-D'Ieteren

Genèse de la peinture à l’huile : impact des siccatifs métalliques utilisés par les maîtres flamands au XVe siècle sur la travaillabilité et le séchage de l’huile 

218 218 people viewed this event.

La conférence de Lucie Laporte (Institut royal du Patrimoine artistique) présentera les recherches menées dans le cadre d’un post-doctorat soutenu par la Fondation Périer-D’Ieteren sur le thème : Genèse de la peinture à l’huile : impact des siccatifs métalliques utilisés par les maîtres flamands au XVe siècle sur la travaillabilité et le séchage de l’huile.

Résumé

À partir du XVe siècle , la peinture à l’huile connaît un essor important et s’impose comme une technique permettant d’obtenir des couleurs saturées et vibrantes ainsi qu’un rendu inégalé des textures et des volumes, particulièrement bien illustré par les œuvres des peintres flamands Jan et Hubert Van Eyck, dont le célèbre retable de l’Adoration de l’Agneau mystique. Une telle avancée technique semble cependant incompatible avec la lenteur du séchage de l’huile mentionnée par le moine Théophile dès le XIIe siècle (Théophile XIIe siècle). Il était donc nécessaire pour les peintres de modifier les propriétés de leur liant, en particulier la vitesse de séchage. Dans ce but, des traitements chimiques des huiles ont progressivement été mis au point et perfectionnés. Plusieurs sources du XVe siècle mentionnent l’emploi de composés dits siccatifs, ajoutés à l’huile dans le but premier d’accélérer son séchage. Par exemple, l’usage conjoint de vitriol de zinc, d’os broyés et de pierre ponce est indiqué dans le manuscrit de Strasbourg et permettrait d’obtenir une huile « qui sèche très rapidement et rend toutes les couleurs très claires et lumineuses » (Neven 2016). Plusieurs tentatives visant à quantifier l’effet du vitriol de zinc sur le séchage de peintures à l’huile n’ont pas permis de mettre en évidence un effet siccatif probant (Kneepkens 2021, Zumbhül 2022). En revanche, des analyses d’échantillons historiques de vitriol de zinc suggèrent que son efficacité pourrait être liée à la présence d’impuretés de manganèse, fer et aluminium, tous trois reconnus pour leur propriétés siccatives (Hickel 1963). D’autres composés, comme le vert-de gris et l’oxyde de plomb (aussi appelé litharge), sont mentionnés pour leurs propriétés siccatives dans des recettes de liants ou de mordants,  notamment dans le De Coloribus Diversis Modis Tractatur de Johannes Alcherius (Merrifield 1849),  le manuscrit de Bologne (Merrifield 1849) ou encore le Libro dell’arte de Ceninno Cennini (Cennini XVe siècle), entre autres. Le vitriol de zinc, le vert-de-gris et la litharge sont également cités plus tardivement dans un grand nombre de recettes du XVIIe siècle, en particulier dans le manuscrit du chimiste Théodore Turquet de Mayerne qui détaille les proportions de siccatifs nécessaires à la préparation de liants au séchage rapide (de Mayerne, 1620). L’utilisation de tels composés siccatifs par les frères van Eyck dans le retable de L’Adoration de l’Agneau mystique a été démontrée par la cartographie du zinc en macro-spectrométrie de fluorescence X et par l’examen de microéchantillons de glacis bruns dans lesquels des carboxylates de zinc, de plomb et de cuivre ont été détectés. Ces résultats suggèrent que les frères Van Eyck ont maîtrisé empiriquement l’association de plusieurs composés siccatifs, produisant une peinture d’une grande maniabilité, et à la vitesse de séchage optimale (Sanyova, Van der Snickt, et Mederos-Henry 2021).

Dans ce contexte, il est important de comprendre et de comparer l’effet des traitements des huiles par ces composés siccatifs, et de déterminer comment l’utilisation simultanée de plusieurs siccatifs modifie les propriétés physico-chimiques du liant. Pour cela, des systèmes modèles d’huile chauffée en présence d’une quantité contrôlée de siccatifs métalliques (sulfate de zinc, de manganèse, de fer et d’aluminium, acétate de cuivre et oxyde de plomb) ont été formulés, selon un protocole reproductible. Les systèmes modèles obtenus ont ensuite été caractérisés grâce à un panel de techniques analytiques fournissant des informations complémentaires sur l’influence des siccatifs sur les propriétés physico-chimiques des huiles. Au cours de cette présentation, les différentes techniques analytiques mises en œuvre et les principaux résultats obtenus seront présentés, selon trois axes : premièrement, nous nous intéresserons aux modifications de composition chimique mises en évidence par spectroscopie infrarouge. Puis, les propriétés rhéologiques des huiles traitées seront comparées. Enfin, nous verrons comment la microcalorimétrie, technique utilisée pour la première fois sur ce type de système, permet d’accroître notre compréhension du phénomène complexe d’auto-oxydation en jeu au cours du séchage des huiles.

Présentation

Après une formation en physico-chimie des matériaux, Lucie Laporte a intégré le Laboratoire des Polychromies de l’IRPA (Institut Royal du Patrimoine Artistique) dans le cadre d’un contrat de post-doctorat financé par la Fondation Périer-d’Ieteren. Son travail, en collaboration avec le laboratoire FYSC (Physical Chemistry and Polymer Science) de la VUB (Vrije Universiteit Brussel) s’inscrit dans la continuité des recherches qui ont émergé lors du traitement de conservation du retable de L’Adoration de l’Agneau mystique débuté en 2012.  Son expertise sur le comportement rhéologique et la micro-structuration des huiles traitées au plomb, acquise lors de son doctorat au LAMS (Laboratoire d’Archéologie Moléculaire et Structurale) de Sorbonne Université, est un atout pour la recherche sur les techniques et matériaux de la peinture eyckienne, qui occupe la communauté scientifique depuis des siècles.

To register for this event please visit the following URL: https://forms.gle/gHvSo7efAkDfAS9B7 →

 

Date And Time

21-02-2024 – 14:00

Share With Friends

//